03 Sep 2018

Le guide pour choisir le bon vélo de triathlon

Le guide pour choisir le bon vélo de triathlon

Au triathlon, l'athlète doit être en phase avec son vélo. L'effort synchronisé des deux parties sera le facteur de la réussite ou de l'échec. Avant de s'entraîner sans relâche pour une compétition ou une randonnée en montagne, il faut donc se focaliser sur les caractéristiques de son vélo. Le choix de son vélo de triathlon peut s'avérer être aussi compliqué que celui de sa paire de chaussures. Voici notre guide pour choisir le bon vélo de triathlon.

Les types de vélo selon la pratique

En fonction de l'usage auquel vous destinez votre vélo de triathlon, il y a plusieurs cadres possibles comme :

  • Le vélo de route classique : c'est celui qui est adapté aux débutants. Son design est assez simple et il contient les fonctions de base. Une position à moitié relevée s'offre à l'athlète pour lui apprendre à s'adapter petit à petit au circuit. Il peut également y ajouter un prolongateur court, s'il souhaite avoir une position aérodynamique.
  • Le vélo aéro : ce modèle intermédiaire convient au triathlon court. Il est léger et ses formes sont bien travaillées pour permettre des déplacements fluides. Cependant, il est plus lourd que le modèle précédent et risque de ne pas être très confortable. Mais ceux qui recherchent une position très aérodynamique seront servis.
  • Le vélo de contre la montre : c'est le meilleur choix pour les courses. Avec un tube de selle vertical, il est très adapté aux longues épreuves ou aux trajets solitaires. Même s'il permet une grande agilité et une grande légèreté, c'est surtout l'aérodynamisme qui le caractérise.

Quelles roues utiliser pour une bonne performance ?

Pour des épreuves semblables à l'Ironman dont on parle spécialement sur le site d'Iron web, il ne faut pas négliger la qualité des roues pour assurer la performance. Le terme roue sous-entend la jante et la roue en elle-même.

Pour les trajets en montagne, c'est mieux de choisir des jantes en aluminium car elles sont plus résistantes et n'affectent pas le confort de l'athlète. Mais pour une meilleure performance en triathlon, choisissez toujours des jantes en carbone car elles transmettent rapidement la puissance et ont un meilleur rendu sur le plat.

Pour ce qui est des roues proprement dites, celles avec chambre à air sont faciles d'utilisation mais fragiles. Pour une utilisation plus professionnelle et à long terme, optez pour les boyaux. Les roues en boyau offrent plus de confort et de légèreté, en plus de leur bonne tenue de route.

Quel matériau choisir pour optimiser les mouvements ?

On parle ici du matériau utilisé pour le cadre du vélo. Il joue un rôle important dans la bonne synergie qu'il y aura entre l'athlète et son vélo de triathlon. Avant de choisir entre l'aluminium et le carbone, pensez toujours à l'objectif que vous voulez atteindre. Est-ce pour le plaisir, la compétition ou le sport ?

Si vous êtes sportif, l'aluminium fera l'affaire. Un cycliste choisira plutôt le carbone. Sachez qu'un bon cadre de vélo pour triathlon combine légèreté, robustesse et rigidité. Testez toujours votre vélo avant de l'acheter, vous saurez reconnaître celui qui vous convient le mieux. Par ailleurs, vous pouvez voir les actualités importantes de l'Ironman triathlon sur le site d'Iron web.